Mama Laterre
29 Nov 2018

Bingo : C’est un litchi !

 

Ferme les yeux et tends la main ! Qui n’a pas un jour entendu cette courte phrase qui réserve souvent des surprises ? Je refis récemment cette expérience en me demandant ce que pouvait bien me réserver ce petit bout de chou à la voix si douce que j’avais en face de moi. Sans appréhension, j’exécutai son ordre. Puis, à sa demande, je refermai la paume de ma main et criai comme il me l’avait demandé, la réponse à sa devinette : Un litchi !

 

Bingo : Je l’aurai reconnu entre mille.

 

En ce début de l’été mauricien où couleurs sont égales aux senteurs, l’écarlate de la nature prime et prend le dessus.  Les fruits de saison rivalisent de quantité, de qualité et de beauté. C’est ainsi que les Litchis (Litchi chinensis), arbres originaires de Chine, changent d’aspect, car ils sont recouverts de grappes de fruits rouges et se sentent fiers et orgueilleux d’avoir pu faire patienter toute une année, ceux qui en raffolent.  

 

Ce fruit, une petite sphère de 3-4 centimètres de diamètre en forme de cœur est entouré d’une enveloppe coriace et écailleuse, voire même rugueuse. J’aime l’éplucher pour croquer dans son arille juteux, un peu blanc vitreux en faisant bien attention à ne pas avaler l’unique graine. Cette dernière me servait souvent à faire une petite toupie. Coupée en deux j’y insérais un petit bâton d’allumette et la faisais tourner en m’assurant qu’elle tiendrait le plus longtemps possible.  Je décidai d’en faire une pour la montrer à l’adorable petit être que j’avais en face de moi. Il en fut bien surpris, je vous l’avouerai.

 

Je lui expliquai alors que les litchis sont des arbres qui peuvent atteindre 20 à 30 mètres de haut et peuvent rapporter 100 à 150 kilos par an. Lui qui n’apprécie pas trop les agrumes, il pourrait le consommer car ce petit fruit rouge est riche en vitamine C. Il le défendrait efficacement des infections et stimulerait son système immunitaire car il renferme de bons nutriments : du fer, du calcium, du potassium et du sodium. 

Certains pays comme La Chine cultivent le Litchi depuis plus de 2 000 ans avant notre ère. Il est un véritable symbole de bonheur. A cette époque il était offert en guise d’offrandes, aux Empereurs. Des litchis, lui dis-je, je pourrais lui faire un petit verre de ‘smoothie’, de la salade de fruits, de la confiture, du sorbet, une belle sauce pour accompagner son poisson, de la farce. ’ Enorme’ me dit-il !

 

Pourquoi faut-il recouvrir les arbres de filets ? J’en ai vus du côté de Beaux Songes, poursuivit-il.  Est-ce à cause des voleurs ?  Mais oui mon petit, mais ce ne sont pas des voleurs comme tu le crois. Ce sont tes amies les Roussettes, celles- là mêmes que tu appelles des ‘Batman’.  Chez nous, à l’île Maurice, elles sont nombreuses et sont attirées par le parfum de ce fruit si savoureux qu’elles peuvent ravager le Litchi chinensis en une nuit.  Mais alors, faut-il s’en débarrasser ? Quelle question délicate ! Non, il faut juste trouver un équilibre.

 

Vois-tu mon petit, ce fruit, ils l’appellent aussi ‘œil du dragon’ ou ‘cerise de Chine’ et il mérite d’être planté en plus grande quantité, car comme tu me l’as offert en tant que surprise, tu pourrais en offrir aussi à Noël à ceux que tu aimes le plus.  C’est un cadeau original et qui rétablit l’équilibre quand certains sont en désaccord. Qui ne craquerait pas devant une belle grappe de litchis bien rouges ? La joie et le bonheur seront assurés, car autour il y a le partage.

 

Ce petit conseil sera notre petit secret à nous. Comme moi, ceux que tu aimes le plus crieront :  Bingo - Ce sont des litchis. Quelle merveille. Merci à toi mon chou et merci à Dame Nature pour ce magnifique cadeau.  Régalons-nous…

 

 Lza M  Nature

Autres articles

  • Coco quand je te tiens, je ne te lâche plus
    06 Jul 2018

    Me prélassant sur un transat, face au lagon d’une eau turquoise au sud-ouest de Maurice, le bras tendu, je m’évertuais à appliquer de l’huile de coco raffinée sur ma peau

    Lire plus
  • 14 juillet … Du tricolore au quadricolore ! Si loin, et pourtant si près …
    12 Jul 2018

    Lors de mes ballades en solitaire à Port-Louis, dont les rues pavées et les bâtiments en pierre basaltique me rappellent bien l’occupation française, mes pensées vagabondent et j’essaie d’imaginer ceux qui y passaient leur hiver dans le temps, fuyant ainsi le climat moins clément de Curepipe, “la ville des hauts” (là où ils vivaient pendant les périodes estivales).

    Lire plus
  • L’ île Maurice : La passion du Champ de Mars.
    19 Jul 2018

    Ainsi le Champ de Mars à Port-Louis (le plus vieil  hippodrome de l’hémisphère sud) est en ébullition. Car les courses hippiques du samedi sont en selle.

    Lire plus