Mama Laterre
06 Jul 2018

Coco quand je te tiens, je ne te lâche plus …

 

Me prélassant sur un transat, face au lagon d’une eau turquoise au sud-ouest de Maurice, le bras tendu, je m’évertuais à appliquer de l’huile de coco raffinée sur ma peau pour garder ce teint hâlé qu’a pratiquement la majorité des habitants des différentes communautés de cette île que j’adore.
 

Je vis alors se dessiner autour de moi des motifs ombragés qui se mouvaient au gré des alizées. Levant les yeux, je vis un Cocotier majestueux. Certaines de ses feuilles pennées étaient légèrement déchiquetées par les tisserands jaunes appelés ici Sereins du cap, et elles laissaient filtrer des doux rayons de soleil. Je laissai alors mon imagination vagabonder. Qui dit cocotiers dit aussi noix de coco, huile de coprah, fibres …
 

Ce palmier de la famille des Arecaceae, connu comme l’arbre à cent usages, pousse inexorablement et ce jusqu’à sa mort et nous offre un tel acte de générosité, que nous devrions y prêter beaucoup plus d’attention et en être redevables envers ‘ Nou Mamalater’, Dame Nature. Au fait, que peut bien nous procurer le ‘Pyé-Coco’ ?
 

J’aime son bois, aux nuances allant du doré, avec des taches brun-foncé au presque noir-ébène. Il présente un grain fin et a un aspect marbré très décoratif. La première fois que j’ai vu un meuble en bois de cocotier, je n’ai pu résister à l’envie et à la tentation de le caresser des doigts, tant il était lustré et beau. Il dominait la pièce et attirait le regard. Ici à Maurice ces meubles sont considérés comme des meubles de collection, les cocotiers n’étant coupés que s’ils représentent vraiment un danger de par leur hauteur.

La palme de cocotier est tressée manuellement. Elle est plongée dans l'eau de mer salée pour la conserver, puis elle est laissée à l’air libre pour être séchée au soleil. Elle servait autrefois comme matériaux, pour les murs et les toits d'habitations. De nos jours à Maurice, nous voyons encore des paillottes, servant d’abris temporaires contre le soleil, aux nombreux planteurs d’oignons et de ‘bringelles’ (aubergines) quand ceux-ci sont aux champs sur la côte est.
 

Divers objets peuvent être également tressés à partir de la palme tels des chapeaux, des sacs, ou elle sert simplement pour la décoration de fêtes. Sa tige centrale est séparée et séchée, pour en faire des balais, appelés à Maurice des ‘ Baliés Coco’. Dans mon arrière-cour et celle de mes concitoyens, on trouve souvent ce ‘balié coco’, très pratique et durable.
 

La fibre au sommet du cocotier, n’est pas à négliger, car elle sert à la confection de costume ou de produits d’artisanat. Les noix de coco immatures, celles qui m’intéressent au plus haut point contiennent un liquide sucré, l'eau de coco, ayant de nombreux bienfaits nutritionnels, mais également des vertus médicinales. Le fruit est coupé transversalement, puis il est entièrement laqué pour servir de cendrier, bac à glaçon, ou petit accessoire de rangement décoratif.
 

Plus j’avançais dans ma réflexion, plus je lui trouvais au cocotier d’autres bienfaits. Ainsi la pulpe séchée de la noix, connue comme le coprah, sert à la fabrication d'huile utilisée dans la confection de margarine, du savon ou encore à faire de l’huile parfumée aux fleurs de frangipane. Elle peut également être râpée (coco râpé) puis pressée pour en extraire le lait de coco (dilé coco)
 

La fibre de coco, ou bourre de coco (paille coco), celle qui entoure la coque de la noix, est utilisée pour en faire des paillassons, des cordes, de l’engrais naturel pour les plantes et autrefois pour en faire des matelas. Nos aînés les appelaient dans le temps les ’Katyas Kréol’. Ils invitaient au repos sans que l’on ait à se soucier des douleurs au dos, car en étant tellement confortables et naturels, ils épousaient la forme du corps humain. Pour les remettre à neuf et leur redonner leur forme initiale, des ‘matelassiers’, venaient chaque année à domicile. Quelle aventure que de voir travailler un matelassier avec ses longues aiguilles !
 

Enfin, il a le bourgeon terminal ou ‘chou’ du cocotier qui est comestible, considéré comme un véritable délice dans notre île, tant il est rare. Je me souviendrai toujours de la salade de cœur de coco dégustée en entrée à La Table du Château du Domaine de Labourdonnais à Mapou. Un vrai régal pour les papilles grâce au Chef Fabio de Poli.


Le Cocotier cent pour cent écologique : quelle palme !


Avec plus de 3.600 racines possibles sur un arbre qui est âgé de 60 à 70 ans n’en finira jamais d’étonner. Elles le tiennent solidement au sol, et même en cas d’intempéries, le cocotier résiste et prend parfois des courbes invitant à l’épouser pour un ‘selfie unique’. C’est tout cela la beauté du Cocotier…
 

Je me levai alors de mon transat après cette magnifique évasion au pays du Cocotier, pour aller toute pleine d’énergie au goûter, où étaient prévus justement des ‘Macatias coco’, mini brioches fourrées de noix de coco râpée, servies avec un bon thé parfumé au coco. Rien que d’y penser, l’eau me vient toujours à la bouche !
 

Mamalater’- Dame Nature, que puis-je te dire, sinon que je te remercie pour ce merveilleux cadeau. Coco, quand je te tiens, je ne lâche plus… !
 

Signé : Lza M Nature

Salade de coeur de coco au fromage Mascarpone, surmontée de médaillons de Coquille Saint Jacques poêlés - décorée d’une tranche de pain à l’ail croustillant et de Perles de citron
 

Ingrédients :

  • 60 grammes de coeur de coco découpé en cubes
  • 3 cuillerées à soupe de fromage mascarpone
  • 2 cuillerées à café d’huile d’olive
  • 2 cuillerées à café de jus de citron
  • 1 cuillerée à café de zeste d’orange râpé
  • Sel et poivre selon votre goût
  • 2 médaillons de Coquille Saint Jacques
  • Perles de citron (pépins)
  • Pain à l’ail croustillant


Préparation :

  • Faites revenir à haute température les médaillons de Coquilles Saint- Jacques dans un poêle
  • Mélangez le coeur de coco, le fromage mascarpone, sel, poivre, huile d’olive, le jus de citron et le zeste d’orange râpé
  • Disposez la préparation de la salade dans un anneau sur une assiette (afin d’avoir une très belle forme qui constituera la base)
  • Enlevez la forme et rajoutez les perles de citron. Décorez avec le pain à l’ail croustillant

 

Bon Appetit!

Mille mercis au Chef Fabio de Poli - La Table du Château - Domaine de Labourdonnais à l’île Maurice

Autres articles

  • 14 juillet … Du tricolore au quadricolore ! Si loin, et pourtant si près …
    12 Jul 2018

    Lors de mes ballades en solitaire à Port-Louis, dont les rues pavées et les bâtiments en pierre basaltique me rappellent bien l’occupation française, mes pensées vagabondent et j’essaie d’imaginer ceux qui y passaient leur hiver dans le temps, fuyant ainsi le climat moins clément de Curepipe, “la ville des hauts” (là où ils vivaient pendant les périodes estivales).

    Lire plus
  • L’ île Maurice : La passion du Champ de Mars.
    19 Jul 2018

    Ainsi le Champ de Mars à Port-Louis (le plus vieil  hippodrome de l’hémisphère sud) est en ébullition. Car les courses hippiques du samedi sont en selle.

    Lire plus
  • Euphorie en plein ciel
    26 Jul 2018

    Découvrir mon île d’en haut m’aura toujours fascinée, car je connais bien ses contours et ses reliefs, de par la carte géographique.  L’ivresse de l’altitude me laisse ce sentiment de plénitude et de dépassement de soi.

    Lire plus