Infos
07 Jun 2021

Entretien enrichissant avec un passionné de Planche à voile - Ile maurice

 

L’Ile Maurice ainsi que l’Ile Rodrigues sont deux destinations mondialement reconnues pour la Planche à voile. Notre invité cette semaine est Coban Hardy, Operations Manager chez Mautourco, un passionné de cette discipline pendant ses heures de loisirs.

 

Comment a débuté votre intérêt pour la planche à voile? Parlez-nous de votre passion?

Le garage de mes grands-parents était rempli de matériel de windsurf, et vers l’âge de 10 ans j’ai décidé d’apprendre cette discipline. Le windsurf ou « planche à voile » est un sport nautique, qui se décline en deux grandes familles, la course, et les vagues. La course est axée sur la vitesse, et les vagues sur les figures. Moi je ne pratique que la course.

 

Quelles sont les aptitudes et les qualités prioritaires qu’il faudrait posséder pour se lancer dans cette discipline?

Il faut tout d’abord aimer la mer, le vent et la glisse…Ensuite il faut de la persévérance, car plus on en fait, plus on progresse. Le problème avec ce sport, est que le vent est indispensable à sa pratique. L’hiver reste la période la plus favorable.

 

Avez-vous suivi une formation spécifique?

Non, j’ai appris de façon autodidacte, dans les années 80 sur un matériel datant des années 70. Aujourd’hui le matériel moderne permet d’apprendre plus rapidement et améliore les sensations ainsi que le confort.

 

Y a-t-il des compétitions nationales ou internationales auxquelles vous avez participé?

Grace à l’implication de certains windsurfers locaux, qui aident grandement à développer ce sport, j’ai eu la chance de participer régulièrement aux compétitions locales depuis ces 20 dernières années. Avec l’aide des sponsors, les organisateurs ont réussi à attirer à Maurice des étrangers, dont certaines pointures internationales, pour des compétitions. Pour ma part mon plus grand souvenir reste une compétition ou j’ai eu la chance de prendre le départ aux côtés d’Antoine Albeau (25 fois champion du monde, et sportif français le plus titré de l’histoire).

Quelles seraient vos recommandations pour un débutant qui s’intéresserait à la planche à voile?

Le matériel reste assez couteux, donc mon conseil aux débutants est d’aller vers du matos d’occasion. Il existe deux groupes WhatsApp locaux, l’un pour l’achat/vente du matériel, l’autre pour la navigation. Rejoindre ces groupes WhatsApp permet de savoir qui navigue, où et à quelle heure, ainsi que d’avoir accès à du matériel d’occasion. Un frottement avec les meilleurs amène à une progression bien plus rapide.

 

Quelle est votre plus grande satisfaction lors de la pratique du Windsurf?

Personnellement, lorsque je navigue seul, j’apprécie le « silence » et la sensation de glisse. Cela me permet de décompresser. Lorsqu’on navigue à plusieurs, il y a toujours un esprit de « course », à aller plus vite que les autres…

 

Quels sont d’après vous les meilleurs spots pour le Windsurf à l’Ile Maurice?

Sans hésitation, je dirais le Morne et Anse la Raie, car ils sont les plus venteux, et permettent de naviguer le plus souvent possible. Le Morne n’est pas conseillé aux débutants, car les courants peuvent être dangereux à certains endroits. Les régions de l’est et du sud sont exposées aux alizés. Les régions de l’ouest sont à éviter pour les débutants, car les vents viennent de terre et peuvent vous emporter au large en cas de problème…

 

Nos remerciements les plus chaleureux à notre sympathique invité que nous remercions pour son temps et pour avoir partagé sa passion avec nous. Nous ne pouvons que lui souhaiter … Bon vent!

Restez connectés pour les prochains entretiens.

 

NadElle

Autres articles

  • Coco quand je te tiens, je ne te lâche plus
    06 Jul 2018

    Me prélassant sur un transat, face au lagon d’une eau turquoise au sud-ouest de Maurice, le bras tendu, je m’évertuais à appliquer de l’huile de coco raffinée sur ma peau

    Lire plus
  • 14 juillet … Du tricolore au quadricolore ! Si loin, et pourtant si près …
    12 Jul 2018

    Lors de mes ballades en solitaire à Port-Louis, dont les rues pavées et les bâtiments en pierre basaltique me rappellent bien l’occupation française, mes pensées vagabondent et j’essaie d’imaginer ceux qui y passaient leur hiver dans le temps, fuyant ainsi le climat moins clément de Curepipe, “la ville des hauts” (là où ils vivaient pendant les périodes estivales).

    Lire plus
  • L’ île Maurice : La passion du Champ de Mars.
    19 Jul 2018

    Ainsi le Champ de Mars à Port-Louis (le plus vieil  hippodrome de l’hémisphère sud) est en ébullition. Car les courses hippiques du samedi sont en selle.

    Lire plus