Culture & Tradition
09 Jul 2021

Ile Maurice – Héritage culturel: Dhai Maa et ses massages post-natals

 

Autrefois très populaire dans la plupart des villages de l'île Maurice, un personnage à qui l'on faisait appel assez facilement, c’ était Dhai Maa: une femme âgée, sollicitée après la naissance d'un nouveau-né pour effectuer des massages corporels à la nouvelle maman. De ses mains expertes et des méthodes indiennes ancestrales héritées de sa propre mère, elle soulageait la nouvelle maman épuisée par les douleurs postnatales. Au début, j'étais un peu réticente, mais j'ai été convaincue lorsqu'elle m’ a expliquée que mon corps avait subi de nombreux changements après l'accouchement et qu'il était normal de ressentir des douleurs et des courbatures. Ses massages aideraient à relâcher les tensions musculaires, et à redistribuer l'eau dans le corps afin de réduire les gonflements.

 

Dhai Maa est donc venue pendant neuf jours consécutifs pour les massages du corps. Il a fallu lui fournir de l'huile tiède, un long morceau de tissu et quelques pierres. Je ne pouvais pas imaginer que certains massages proposés dans les spas de luxe de nos hôtels à l’ Ile Maurice tirent leurs racines des rites traditionnels dispensés par Dhai Maa. En effet, elle m'a offert un massage complet du corps pendant plus d'une heure, et a posé des pierres chaudes sur le bas de mon dos. Étonnamment, j'ai ressenti un grand soulagement alors qu'elle appliquait une pression sur des points stratégiques. Elle a terminé en m’ attachant le ventre à l’ aide d’ un long morceau de tissu (qu'elle a appelé Belly binding – littéralement bandage du ventre), et m'a demandée de me reposer. Elle m’a expliquée que l'accouchement avait déplacé mon utérus et mes organes dans la cavité abdominale et que ces massages postnatals aideraient à les repositionner là où ils étaient. Complètement détendue, je me sentais si bien qu’ il m’ est arrivée de somnoler. J'ai réalisé que l'accouchement m'avait affectée aussi bien physiquement que mentalement. Les massages ont considérablement réduit mes tensions musculaires et mon niveau de stress, améliorant grandement la qualité de mon sommeil.

 

 

C’ est avec impatience que j’ attendais les massages magiques de Dhai Maa chaque jour, et pris plaisir à lui parler. Au cours de nos conversations, elle m’ apprit nos traditions passées, selon lesquelles après l'accouchement, une femme restait à la maison pendant environ 6 semaines/40 jours, une période de « confinement » durant laquelle elle était le centre d’ attention, choyée par sa propre mère ou d'autres femmes de la famille. Elle devait également suivre un certain régime alimentaire, spécifiquement adapté aux besoins de son corps. Ce fut un réel réconfort pour moi d'avoir pu vivre cette expérience de nos aînés, une tradition indienne de guérison post-partum vieille de 5000 ans.

 

Zafi

Autres articles

  • Coco quand je te tiens, je ne te lâche plus
    06 Jul 2018

    Me prélassant sur un transat, face au lagon d’une eau turquoise au sud-ouest de Maurice, le bras tendu, je m’évertuais à appliquer de l’huile de coco raffinée sur ma peau

    Lire plus
  • 14 juillet … Du tricolore au quadricolore ! Si loin, et pourtant si près …
    12 Jul 2018

    Lors de mes ballades en solitaire à Port-Louis, dont les rues pavées et les bâtiments en pierre basaltique me rappellent bien l’occupation française, mes pensées vagabondent et j’essaie d’imaginer ceux qui y passaient leur hiver dans le temps, fuyant ainsi le climat moins clément de Curepipe, “la ville des hauts” (là où ils vivaient pendant les périodes estivales).

    Lire plus
  • L’ île Maurice : La passion du Champ de Mars.
    19 Jul 2018

    Ainsi le Champ de Mars à Port-Louis (le plus vieil  hippodrome de l’hémisphère sud) est en ébullition. Car les courses hippiques du samedi sont en selle.

    Lire plus