Culture & Tradition
30 Oct 2020

Patrimoine Authentique:  Cheminées des sucreries

 

Un goût de délices me remonte en mémoire en pensant aux sucre-d’orges de mon enfance, façonnés au feu de bois. Ils coûtaient quelques sous et nous tenaient fringants en rentrant de l’ēcole, à pieds. La route devenait moins longue. J’aimais cette odeur caramellisée qui émanait du four noirci par les flammes incandescentes, qui me rappelle celle de la mélasse.  A travers les champs de cannes de nos jours à l’île Maurice, nous retrouvons encore ces vielles cheminées de sucreries, faisant partie de notre patrimoine authentique.

 

A la fin de la colonie française il en existait plus de trois cents et la vie gravitait autour d’elles, surtout pendant la période de coupe. Elles sont toutes uniques de par leur structure, leur hauteur, la matière utilisée et leur disposition. Les trois sucreries toujours en activité se sont modernisées, mais conservent bel et bien des cheminées, élément important dans la fabrication du sucre.

Elles résistent au temps, solides comme des rocs. Une des plus belles est celle de l’Aventure du Sucre à Beau Plan qui se laisse volontiers photographier lors d’une des excursions organisées par Mautourco avec des guides chevronnés.  Elle se reflète dans un miroir, dans toute son élégance et sa splendeur. Celle d’Albion, tout en briques rouges fait la fierté du village bien qu’elle soit plus petite de taille. Une des plus anciennes au Jardin des Pamplemousses nous fait revenir au temps des colonies. Celle de la Rhumerie de Chamarel, plus moderne fume encore.

 

Nul ne pourrait avaler des kilomètres sur les routes mauriciennes, sans qu’une de ces cheminées n’attire son attention. Pas question de s’interroger, elles parlent d’elle-mêmes… Protégées, elles méritent que l’on s’en occupe davantage, car elles sont de véritables oeuvres d’art ayant fière allure.

 

Conservons-les pour leur authenticité et pour la belle vie agricole qu’elles ont permis à nos aïeux de vivre… Moulin un jour, moulin toujours!

 

Lza M Natur

 

Autres articles

  • Coco quand je te tiens, je ne te lâche plus
    06 Jul 2018

    Me prélassant sur un transat, face au lagon d’une eau turquoise au sud-ouest de Maurice, le bras tendu, je m’évertuais à appliquer de l’huile de coco raffinée sur ma peau

    Lire plus
  • 14 juillet … Du tricolore au quadricolore ! Si loin, et pourtant si près …
    12 Jul 2018

    Lors de mes ballades en solitaire à Port-Louis, dont les rues pavées et les bâtiments en pierre basaltique me rappellent bien l’occupation française, mes pensées vagabondent et j’essaie d’imaginer ceux qui y passaient leur hiver dans le temps, fuyant ainsi le climat moins clément de Curepipe, “la ville des hauts” (là où ils vivaient pendant les périodes estivales).

    Lire plus
  • L’ île Maurice : La passion du Champ de Mars.
    19 Jul 2018

    Ainsi le Champ de Mars à Port-Louis (le plus vieil  hippodrome de l’hémisphère sud) est en ébullition. Car les courses hippiques du samedi sont en selle.

    Lire plus