Culture & Tradition
27 Nov 2020

Patrimoine authentique: Vie de château à l’île Maurice

 

Comment ne pas imaginer ces belles dames aux robes en dentelle de Calais ou en broderie anglaise, portant des ombrelles assorties à leur tenue dans ces immenses allēes des demeures coloniales à l’île Maurice?

 

Une dizaine de châteaux ont ainsi ētē rēpertoriēs, dont trois font partie du patrimoine national: le Château de Mon Plaisir à Pamplemousses, le Château du Rēduit construit sous le gouverneur David en 1749 et le musēe naval de Mahēbourg datant de 1772. Ces anciennes demeures secrētent une poēsie ēmouvante.  Elles ne sauraient laisser insensibles de par leurs formes, leurs couleurs, le rafinnement des frises, l’absence de fioritures. Les vastes piēces aux meubles souvent importēs et imposants polis à la cire d’abeille ēveillent notre curiositē.

 

Dans ces jardins de plusieurs hectares, soigneusement plantēs d’arbres sēculaires et colorēs de fleurs tropicales s’ētant adaptēes au climat tempērē tout au long de l’annēe, la vie de château sous les tropiques, loin des grands continents ētait certainement ponctuēe de rencontres organisēes et de discussions intellectuelles.  

 

Qui ne saurait rêvasser en regardant le beau panorama où la verdure prime? Certains de ces châteaux, tels le Château de Villebague datant de 1740 ou encore le Château de Bel Ombre construit en 1765, longtemps prēservēs de la vue du public laissent à penser aux possibles parties de chasse aux cerfs sur ces terres offrant une vēritable bouffēe d’oxygēne. 

Sur d’autres propriētēs, telles le Château de Labourdonnais, construit en 1856 et anciennement demeure de la famille Wiehe ou encore le Château de Riche-en-Eau, datant de 1870 nous dēcouvrons l’autonomie alimentaire expliquēs par les potagers et les vergers aux fruits rares.  De la rue, à Saint Pierre dans le tournant, d’immenses Lataniers laissent apercevoir le Château Trompette construit en 1870 où la musique devait rēsonner lors des bals, laissant virevolter les occupants et les invitēs.

 

Les châteaux à l’île Maurice ētaient ces constructions destinées à arbiter ou à protéger les rēsidents.  A proximitē des propriētēs sucriēres, et construits dans des matières se trouvant sur place, certains d’entre eux sont trēs bien conservēs et se laissent aujourd’hui visiter lors des excursions organisēes par Mautourco ou pendant la journēe du patrimoine.

 

Dans la plus pure des traditions mauriciennes, je prendrai bien une bonne passe de thē chaud accompagnē de petits napolitains, biscuits fondants fourrēs à la confiture de goyave de Chine et nappēs de sucre glace rose, sous la vēranda ou la varangue au sol marbrē de blanc et noir.  Mon plus grand souhait, c’est que ces grandes demeures, faisant partie de notre patrimoine authentique soient le plus longtemps possible prēservēes.

 

La vie de château à l’île Maurice se laisse rêver et vivre en technicolor …

 

Lza M Natur

Autres articles

  • Coco quand je te tiens, je ne te lâche plus
    06 Jul 2018

    Me prélassant sur un transat, face au lagon d’une eau turquoise au sud-ouest de Maurice, le bras tendu, je m’évertuais à appliquer de l’huile de coco raffinée sur ma peau

    Lire plus
  • 14 juillet … Du tricolore au quadricolore ! Si loin, et pourtant si près …
    12 Jul 2018

    Lors de mes ballades en solitaire à Port-Louis, dont les rues pavées et les bâtiments en pierre basaltique me rappellent bien l’occupation française, mes pensées vagabondent et j’essaie d’imaginer ceux qui y passaient leur hiver dans le temps, fuyant ainsi le climat moins clément de Curepipe, “la ville des hauts” (là où ils vivaient pendant les périodes estivales).

    Lire plus
  • L’ île Maurice : La passion du Champ de Mars.
    19 Jul 2018

    Ainsi le Champ de Mars à Port-Louis (le plus vieil  hippodrome de l’hémisphère sud) est en ébullition. Car les courses hippiques du samedi sont en selle.

    Lire plus