Mama Laterre
23 Oct 2020

Patrimoine Culinaire : Le "Cat Cat” (ragoût) de manioc

 

Aimez-vous les féculents ? Quoi de mieux qu’un beau tubercule de forme cylindrique du Cassava (manioc) pour titiller vos papilles ? Plante introduite à l’île Maurice par le gouverneur français Mahé de Labourdonnais pour subvenir aux besoins des esclaves, cette plante se trouve aujourd’hui dans l’arrière-cour à l’île Maurice où elle revient graduellement à la mode, car elle ne contient pas de gluten. Un bon ’cat-cat’ de manioc cuit à partir de cet aliment digeste et énergétique, cela vous dirait-il ?

 

Essayons de comprendre d’abord d’où vient le mot ‘cat-cat’ ! Se pourrait-il qu’il provienne du fait qu’il faut couper le manioc en cubes de quatre par quatre centimètres pour qu’il soit plus régulier dans la présentation du mets et qu’il cuise plus rapidement ? ‘Cat-Cat’ ou ‘Kat-kat’ serait-il le dimunitif de quatre par quatre ? C’est l’une de mes interrogations…

 

Riche en potassium, vitamine C, fer, magnésium, Thiamine et Vitamine B6, le ‘cat-cat’ de manioc se prépare de la façon la plus traditionnelle.  A sa base demeurent les épices telles que l’ail, le gingembre et les oignons auxquelles sont rajoutées un petit coulis de tomates, des brèdes (blettes) et une viande quelconque.  

Le cat-cat de manioc est bel et bien l’équivalent d’un bon repas équilibré qui permet de tenir quelques heures et sert de véritable coupe-faim. Quelques herbes aromatiques viennent apporter de la fraîcheur au plat et agrémente le côté visuel.

 

Autour d’une bonne table, ce ‘cat-cat’ de manioc si délicieux et rare fédère les troupes.  Alors allons-y pour un bon déjeuner à la demande chez l’habitant proposé par Mautourco, avec un chauffeur-guide chevronné. D’une pierre, deux coups, l’île Maurice authentique et culinaire et celle de la saveur d’antan qui mérite d’être conservée dans la mémoire olfactive et gustative. L’on en gardera le meilleur des souvenirs et cette envie de revenir chez celui ou celle qui l’aura si bien réussi.

 

‘Cat-Cat’ ou ‘Kat-Kat’ de manioc : tu mérites ta place dans notre consommation éco-responsable…sans additifs

 

Lza M Natur

Autres articles

  • Coco quand je te tiens, je ne te lâche plus
    06 Jul 2018

    Me prélassant sur un transat, face au lagon d’une eau turquoise au sud-ouest de Maurice, le bras tendu, je m’évertuais à appliquer de l’huile de coco raffinée sur ma peau

    Lire plus
  • 14 juillet … Du tricolore au quadricolore ! Si loin, et pourtant si près …
    12 Jul 2018

    Lors de mes ballades en solitaire à Port-Louis, dont les rues pavées et les bâtiments en pierre basaltique me rappellent bien l’occupation française, mes pensées vagabondent et j’essaie d’imaginer ceux qui y passaient leur hiver dans le temps, fuyant ainsi le climat moins clément de Curepipe, “la ville des hauts” (là où ils vivaient pendant les périodes estivales).

    Lire plus
  • L’ île Maurice : La passion du Champ de Mars.
    19 Jul 2018

    Ainsi le Champ de Mars à Port-Louis (le plus vieil  hippodrome de l’hémisphère sud) est en ébullition. Car les courses hippiques du samedi sont en selle.

    Lire plus