Vivre à la Mauricienne
29 Sep 2020

Souvenirs du passé! Le Charretier

 

Le charretier, un petit bonhomme à la peau burinée, venait de temps en temps livrer du fumier aux particuliers. Il conduisait sa charrette, tirée par un bœuf et au son de quelques onomatopées, se faisait obéir par la bête. Il marchait aux côtés de son bœuf, tout en le dirigeant. Malgré sa petite stature, l’on sentait bien la force qui émanait de notre charretier.

 

Il fallait être fort et adroit pour manipuler la bête et renverser le contenu de la charrette dans le jardin de ceux qui faisaient appel à ses services. Cet équipage bien particulier faisait la joie des gamins qui en le voyant, scandaient à tue-tête:“Saret bef! Saret bef!” signifiant une charrette à bœufs.

 

Le métier du charretier consistait à aller récupérer du fumier pour ensuite le vendre. Il allait également chercher de la paille pour nourrir les bêtes. Certains à l’époque, travaillaient pour les propriétés sucrières. C’est un métier qui se passait de père en fils. Poussés par la passion des bêtes et l’envie de perpétuer le métier, les charretiers ont malheureusement disparu avec l’avènement des modes de transport plus modernes.

 

NadElle

Autres articles

  • Coco quand je te tiens, je ne te lâche plus
    06 Jul 2018

    Me prélassant sur un transat, face au lagon d’une eau turquoise au sud-ouest de Maurice, le bras tendu, je m’évertuais à appliquer de l’huile de coco raffinée sur ma peau

    Lire plus
  • 14 juillet … Du tricolore au quadricolore ! Si loin, et pourtant si près …
    12 Jul 2018

    Lors de mes ballades en solitaire à Port-Louis, dont les rues pavées et les bâtiments en pierre basaltique me rappellent bien l’occupation française, mes pensées vagabondent et j’essaie d’imaginer ceux qui y passaient leur hiver dans le temps, fuyant ainsi le climat moins clément de Curepipe, “la ville des hauts” (là où ils vivaient pendant les périodes estivales).

    Lire plus
  • L’ île Maurice : La passion du Champ de Mars.
    19 Jul 2018

    Ainsi le Champ de Mars à Port-Louis (le plus vieil  hippodrome de l’hémisphère sud) est en ébullition. Car les courses hippiques du samedi sont en selle.

    Lire plus