Découvertes
13 Aug 2020

Sur la route de Grande Rivière Sud Est

 

Il est 06h30, le réveil sonne.  Le rendez-vous est à 08h00 dans le village de Quartier Militaire situé à l’est de l’Ile Maurice.  Comme le veut la coutume Mauricienne, il y a toujours des retardataires ou encore ceux qui se sont perdus.  Une fois tout le monde réuni, on se dirige tous vers l’église Sainte Thérèse dans le petit village d’Olivia où débute notre randonnée.  Destination : Grande Rivière Sud Est (la plus longue rivière de l’ile Maurice - 34km) : pas de chichis, casquette sur la tête et on y va !

 

Tout le monde est là, distribution de bananes et autres fruits avant de suivre notre guide, portable en main pour consulter le parcours.  Au loin, nous pouvons apercevoir la montagne Le Chat et La Souris (en y regardant bien, on devine d’où cette montagne tient son nom !). La randonnée se poursuit dans les champs de cannes, en floraison à cette période de l’année. Petit à petit on s’immerge dans une forêt. Plusieurs variétés de palmiers nous entourent : Palmier Nain, Palmier du Mexique, Palmier à Jupon, ainsi que des lianes, des arbres aux troncs aussi grands que dans le film ‘Voyage au Centre de la terre’. Au loin on entend la rivière qui chante, c’est la même musique que fait la pluie quand elle touche le sol. On poursuit notre chemin entre les feuilles, les branches et les pierres en faisant attention où on met les pieds. Il faut aussi garder la tête levée afin de ne pas être pris dans les lianes. On marche côte à côte en longeant la rivière qui fait penser à un voile de mariée.

Premier arrêt, une magnifique chute d’eau se jetant calmement dans un cours d’eau qui reflète le paysage et le ciel.  Les paparazzis en pleine nature, sortent leur caméra pour immortaliser cette beauté. Pas un seul bruit, uniquement le bruissement des feuilles qui dansent au son du vent. Nous arrivons au deuxième arrêt, encore plus majestueux que le premier avec une série de petites cascades d’eau claire et fraîche qui s’enchainent et se jettent sur des rochers aux nuances de noir, gris et marron. L’écume d’eau blanche qui se déverse dans la rivière nous donne l’envie de nous y aventurer. Mais pas de prise de risque !  On poursuit notre marche nous laissant guider par cette même mélodie venant de la cascade Grande Rivière Sud Est, très prisée de nos visiteurs. Encore une bonne heure de marche ! Des nuances de vert à perte de vue, et nous voilà en file indienne à travers les champs de cannes. On reprend notre souffle pour attaquer une ascension boueuse par moments, afin de rejoindre un kiosque où l’on a une vue imprenable sur cette partie sud-est de l’ île Maurice. D’un côté, en face du village de Quatre Sœurs, vue sur l’océan d’un bleu turquoise et de l’autre une partie du district de Flacq d’un vert soutenu. Il est plus ou moins 13h00, le temps de se poser et de reprendre de l’énergie avant d’entamer cette fois une descente. La chaleur et la fatigue se font sentir mais personne n’abandonne. Une pancarte nous incite à faire notre troisième arrêt : ‘Les sentiers de l’amitié’.  Impossible de ne pas prendre une photo de groupe ! Nous ne sommes plus trop loin, quelques minutes de marche et l’aventure dans les bois est bientôt finie. Nous traversons à présent un pont sur la route et ‘le voile de mariée’ lui, continue sous nos pieds.

 

Le panneau ‘Welcome to GRSE’ (Bienvenue à GRSE) nous fait crier : ‘Enfin’ ! Quelques pas de plus à travers les champs de cannes et les arbres ainsi qu’une descente plutôt rocailleuse, et nous y voilà.  Sourire aux lèvres pour tous, des ‘Wow’ fusent, les yeux pétillent !  En une seconde, on était tous au bord de la cascade. Un bruit presque assourdissant, une chute impressionnante d’un blanc immaculé venant d’un cours d’eau vert et calme et comme bonus : un arc en ciel ! La nature nous réserve bien des surprises ! Sans hésiter, nus pieds, on s’y trempe. Il nous faut malheureusement retourner à la réalité et c’est affamés, qu’on se retrouve dans le village de Bel Air à déguster un bon ‘mine bouillie et des boulettes’ (street food typiquement mauricien), quoi de mieux pour bien terminer cette journée!

 

Ziloise

Autres articles

  • Coco quand je te tiens, je ne te lâche plus
    06 Jul 2018

    Me prélassant sur un transat, face au lagon d’une eau turquoise au sud-ouest de Maurice, le bras tendu, je m’évertuais à appliquer de l’huile de coco raffinée sur ma peau

    Lire plus
  • 14 juillet … Du tricolore au quadricolore ! Si loin, et pourtant si près …
    12 Jul 2018

    Lors de mes ballades en solitaire à Port-Louis, dont les rues pavées et les bâtiments en pierre basaltique me rappellent bien l’occupation française, mes pensées vagabondent et j’essaie d’imaginer ceux qui y passaient leur hiver dans le temps, fuyant ainsi le climat moins clément de Curepipe, “la ville des hauts” (là où ils vivaient pendant les périodes estivales).

    Lire plus
  • L’ île Maurice : La passion du Champ de Mars.
    19 Jul 2018

    Ainsi le Champ de Mars à Port-Louis (le plus vieil  hippodrome de l’hémisphère sud) est en ébullition. Car les courses hippiques du samedi sont en selle.

    Lire plus