Mama Laterre
22 Jan 2021

Surprenante, cette petite Mangrove qui deviendra grande!

 

Je marchais le long d’une plage sur une île inhabitée à Maurice, quand j’ai vu un bébé Mangrove qui me semblait bien fragile. Cette petite plante luttait contre un courant qui la faisait swinguer de gauche à droite dans un mouvement perpétuel. Je n’aurai en aucun cas pu l’aider à trouver sa stabilité et ce n’était pas la chose à faire…

 

En poussant plus loin mes recherches, je me suis dit qu’elle avait bien trouvé sa place et que dans quelques années, ce serait elle qui nous protégerait des grandes vagues venues de l’océan !  En effet, de sa famille, on en compte quelques 70 espèces, plus connues comme les palétuviers, dont la rouge, la noire et la grise.

 

Les mangroves poussent soit en bord de mer à grande profondeur, à faible profondeur d’eau et aussi en zone sèche.  ‘Elles sont l'un des écosystèmes les plus bio-productifs du monde, car elles sont les seules grandes espèces à survivre sur des vases. Elles y constituent un véritable récif de bois qui devient le support et l'abri d'une faune importante’. Protégeant les littoraux instables des assauts de la mer et des tempêtes, la mangrove est peuplée d’espèces d'oiseaux, mais aussi de crabes, de mollusques, de crustacé et des poissons qui sont plus présents’.

En trente ans, les ‘forêts’ de mangroves ont perdu 20-25 % de leur superficie sur le plan mondial. A l’île Maurice nous célébrons la journée internationale pour la conservation de l’écosystème de la mangrove chaque année le 26 juillet. Cette journée fut marquée entre autres par la plantation de mangroves sur la plage d’Anse Jonchée.

 

Nous avons un devoir qui est celui de protéger les mangroves et ensemble nous contribuerons à la sauvegarde de la faune et de la flore.  Que ce soit à Rivière Noire, Case Noyale, Baie du Cap, Mare La Chaux, Mahēbourg, l’île aux Cerfs, Roches Noires ou encore au nord de l’île du côté de l’île d’Ambre et de l’îlot Bernache, les mangroves méritent notre respect… Elles sont de véritables échasses naturelles et rien qu’à bien les regarder, l’on a déjà comme un goût d’air salin et l’on imagine la vie en-dessus comme au-dessous … Elle est surprenante, la mangrove!

 

Lza M Natur

Autres articles

  • Coco quand je te tiens, je ne te lâche plus
    06 Jul 2018

    Me prélassant sur un transat, face au lagon d’une eau turquoise au sud-ouest de Maurice, le bras tendu, je m’évertuais à appliquer de l’huile de coco raffinée sur ma peau

    Lire plus
  • 14 juillet … Du tricolore au quadricolore ! Si loin, et pourtant si près …
    12 Jul 2018

    Lors de mes ballades en solitaire à Port-Louis, dont les rues pavées et les bâtiments en pierre basaltique me rappellent bien l’occupation française, mes pensées vagabondent et j’essaie d’imaginer ceux qui y passaient leur hiver dans le temps, fuyant ainsi le climat moins clément de Curepipe, “la ville des hauts” (là où ils vivaient pendant les périodes estivales).

    Lire plus
  • L’ île Maurice : La passion du Champ de Mars.
    19 Jul 2018

    Ainsi le Champ de Mars à Port-Louis (le plus vieil  hippodrome de l’hémisphère sud) est en ébullition. Car les courses hippiques du samedi sont en selle.

    Lire plus