Découvertes
04 Dec 2020

A travers les yeux de Nadine & Mervyn :

Une bouffée d’ air frais à Sept Cascades 

 

Après quelques mois de confinement, comme beaucoup, nous avons eu envie d’un grand bol d’air frais et nos pas nous ont menés vers les Sept Cascades. C’est une des attractions les plus populaires pour les amoureux du Trekking.

 

Munis d’ eau, de quelques fruits et de biscuits secs, et nous voilà en route. La vue est d’ une beauté à couper le souffle. La descente est agréable jusqu’ à la troisième cascade tout au moins. En effet, avec l’arrêt de toutes activités suite au confinement, les sentiers étaient moins marqués, la nature ayant repris ses droits! De ce fait, nous nous sommes égarés plus d’ une fois et cela nous a pris plus de 3 heures pour la descente.

 

En chemin, nous rencontrons un groupe de quelques jeunes qui entamaient eux, leur remontée avec entrain. Petit arrêt pour notre casse-croûte, assis sur des rochers avec une vue imprenable sur une des sept cascades. S’ abreuver à l’ eau d’ une des cascades est un vrai régal tant l’ eau est fraiche et désaltérante. Calme plat autour de nous sauf pour les chants d’ oiseaux, le bruissement des feuilles telle une petite musique douce, le bruit de l’ eau si reposant … Le monde est à l’ arrêt. Une petite brise fraîche, un amalgame de parfums de terre, feuillages et d’herbes; effluves de cette nature luxuriante nous tittillant les narines.  Une ambiance reposante, zen: ne surtout pas fermer les yeux, au risque de sombrer dans un sommeil réparateur!

Après quelques tatonnements, nous arrivons péniblement à la première cascade tout au fond du ravin. C’ est là, qu’en levant la tête, l’ on peut admirer les Sept Cascades dans son intégralité. Un point de vue dont on ne se lasse pas! Un petit groupe se trouvant en hauteur, s’ amusait à plonger des falaises directement dans une cascade. Un beau spectacle pour les yeux, bien que nous ayons tout de suite pensé que cela comportait quand même quelque danger. Assis en silence, en contrebas, nous reprenons notre souffle devant cette vue magnifique. Nous nous hasardons à escalader quelques rochers pour prendre des photos afin d’ immortaliser ce moment de grâce absolue.

 

Prenant notre courage à deux mains, nous empruntons ensuite un sentier pour essayer de trouver les marques sur les troncs d’ arbres nous permettant d’ amorçer notre remontée. La tâche est ardue car les sentiers sont humides et glissants et c’ est non sans peine, que nous atteignons la fin de notre parcours. En matière d’ air frais, nous sommes servis!

 

A noter que cette sortie aux Sept Cascades – Ile Maurice est à recommander à des personnes en bonne condition physique et l’ aide d’ un guide chevronné et certifié est définitivement essentiel.

 

Envie d’ évasion, à la recherche d’ un peu d’ adrénaline? Ceci est définitivement une randonnée à faire!

 

NadElle

Autres articles

  • Coco quand je te tiens, je ne te lâche plus
    06 Jul 2018

    Me prélassant sur un transat, face au lagon d’une eau turquoise au sud-ouest de Maurice, le bras tendu, je m’évertuais à appliquer de l’huile de coco raffinée sur ma peau

    Lire plus
  • 14 juillet … Du tricolore au quadricolore ! Si loin, et pourtant si près …
    12 Jul 2018

    Lors de mes ballades en solitaire à Port-Louis, dont les rues pavées et les bâtiments en pierre basaltique me rappellent bien l’occupation française, mes pensées vagabondent et j’essaie d’imaginer ceux qui y passaient leur hiver dans le temps, fuyant ainsi le climat moins clément de Curepipe, “la ville des hauts” (là où ils vivaient pendant les périodes estivales).

    Lire plus
  • L’ île Maurice : La passion du Champ de Mars.
    19 Jul 2018

    Ainsi le Champ de Mars à Port-Louis (le plus vieil  hippodrome de l’hémisphère sud) est en ébullition. Car les courses hippiques du samedi sont en selle.

    Lire plus