Découvertes
26 Feb 2021

Une escale gourmande à découvrir ou redécouvrir!

 

A quelques encablures du centre du village de Moka, niché dans un écrin de verdure, l’on peut trouver un endroit qui peut en quelques minutes vous ramener bien loin dans le passé. Le petit chemin qui vous y amène attise déjà la curiosité! C’est une table d’hôte bien originale, avec un jardin qui vaut bien le détour: un bananier chargé de fruits encore verts, un goyavier, un papayer et bien d’autres arbres fruitiers. De belles fougères qui rivalisent avec de magnifiques plantes tropicales.

 

Ici, une mère et sa fille nous invitent à découvrir leur cuisine authentique, celle du terroir, inspirée de la cuisine créole mauricienne d’antan, un ”manze lacaz” (littéralement manger à la maison). Ici, c’est L’Escale Créole! L’accueil y est chaleureux, nos hôtes souriantes, on s’y sent tout de suite comme à la maison. Sous une belle varangue créole, un décor tout en couleurs met en valeur beaucoup de produits artisanaux. Dans un coin, des sirandanes (jeux de mots) purement mauriciennes inscrites sur des tableaux noirs nous prêtent à sourire.  Une petite musique d’ambiance locale, ne nous empêche pas d’entendre le chant des oiseaux, ni de nous laisser bercer par la quiétude des lieux.

 

En guise d’entrée, nous apprécions des amuse-gueules bien mauriciens et un jus d’ananas fait maison bien frais. De la citronnelle de la cour ou du jus de tamarin, les boissons proposées dépendent des saisons. Le repas fait la part belle aux produits bien de chez nous, qui proviennent pour la plupart, du jardin. Un curry Zourit (poulpe) à la papaye verte, une rougaille de saucisses créoles, tout ceci accompagné de plusieurs condiments à la mauricienne. A la fin du repas, quelques douceurs du pays dont notre célèbre gâteau coco, de la papaye à la cannelle et un petit verre de rhum arrangé. Le tout nous est servi dans des assiettes et verres en émail comme par le passé. Le repas est savoureux et en fermant les yeux, l’on se croirait presqu’au temps de nos grand’mères, autour d’une tablée familiale.

 

Nos hôtes sont aux petits soins et partagent bien volontiers des pans d’histoires de notre patrimoine créole. Elles perpétuent la tradition de notre cuisine avec des recettes héritées de génération en génération. Nous avons du mal à quitter cet endroit tant on s’y sent bien. Nous errons encore quelques instants dans le jardin, et nous asseyons sous un frangipanier inhalant les devines senteurs tropicales. Nous parcourons ce magnifique jardin presqu’à reculons tant la sérénité de l’endroit nous empêche d’aller rejoindre notre quotidien si chargé.

 

En quête d’authenticité et de calme? Pas de doute! Laissez vous apaiser en faisant une petite “Escale” chez Marie-Christine et sa mère!

 

NadElle.

Autres articles

  • Coco quand je te tiens, je ne te lâche plus
    06 Jul 2018

    Me prélassant sur un transat, face au lagon d’une eau turquoise au sud-ouest de Maurice, le bras tendu, je m’évertuais à appliquer de l’huile de coco raffinée sur ma peau

    Lire plus
  • 14 juillet … Du tricolore au quadricolore ! Si loin, et pourtant si près …
    12 Jul 2018

    Lors de mes ballades en solitaire à Port-Louis, dont les rues pavées et les bâtiments en pierre basaltique me rappellent bien l’occupation française, mes pensées vagabondent et j’essaie d’imaginer ceux qui y passaient leur hiver dans le temps, fuyant ainsi le climat moins clément de Curepipe, “la ville des hauts” (là où ils vivaient pendant les périodes estivales).

    Lire plus
  • L’ île Maurice : La passion du Champ de Mars.
    19 Jul 2018

    Ainsi le Champ de Mars à Port-Louis (le plus vieil  hippodrome de l’hémisphère sud) est en ébullition. Car les courses hippiques du samedi sont en selle.

    Lire plus